Accueil

Retour à l'Accueil

La Revue de Presse

Cliquez sur l'extrait pour voir l'article en entier   Le Progrès - La Fouillouse : " Henri Giraud dans la peau de Coluche a enthousiasmé le public feuillantin.(...) C'était du grand art où l'artiste a captivé son auditoire venu nombreux à la salle polyvalente qui affichait complet"
Cliquez sur l'extrait pour voir l'article en entier La Montagne - Courpiere : " Formidable réussite de la soirée du rire. (...) personne ne s'avise de perdre le fil d'une suite de bons mots pour lesquels la verdeur du langage sans être vulgaire n'avait d'égale que le choix des sujets"
Cliquez sur l'extrait pour voir l'article en entier Centre France La Montagne- Joze : "Le roannais Henri Giraud a cheminé du théâtre au grand écran en passant par le one-man-show. Sur la scène de Joze, la semaine dernière, il a rendu hommage à Coluche... (...)

avec Emma de Caunes dans "Rien dans les poches"

Cliquez sur l'extrait pour voir l'article en entier Var Matin - Draguignan : "(...) La modestie d'Henri Giraud dût-elle en souffrir, mais force est de reconnaître que son spectacle Tchao l'Enfoiré est une totale réussite. (...) Alors pendant qu'il en est encore temps, mieux vaut ne pas rater les prestations de ce Coluche de substitution. "
Cliquez sur l'extrait pour voir l'article en entier

avec Guy Montagné et Sylvie Raboutet

L'Est Républicain - Gray sur Saône :  (...) il reprend les plus grands sketchs de l'humoriste en apportant sa prose à base d'actualité. Et ça fait mouche (...) On se croirait revenu 25 ans en arrière et on a un petit aperçu de ce que le maître aurait pu nous dire s'il était encore parmi nous (...)
Cliquez sur l'extrait pour voir l'article en entier Le Progrès - Villars : " Henri Giraud a rendu un très bel hommage à Coluche (...) Pour cela, le comédien chanteur musicien a repris quelques sketches de Coluche et les a adaptés pour coller à l'actualité et offre une large part du spectacle à ses créations personnelles tout en gardant l'esprit de l'homme qu'il respecte infiniment (...)"
Cliquez sur l'extrait pour voir l'article en entier Le Courrier Vendéen - Falleron : "(...) Henri Giraud est excellent, précis, il se régale et régale l'assistance. Une interpretation sans faille du sosie nous amène plus de 20 ans en arrière (...)

 

avec Herbert Léonard et ses choristes

Cliquez sur l'extrait pour voir l'article en entier Le Nouvel Observateur : "(...) C'est l'histoire d'Henri, un mec normal. (...) Avant de sauter le pas et de monter son propre spectacle autour des sketches de son icône, qu'il réaménage et enrichit de ses propres textes. Aujourd'hui, Henri affiche un agenda noirci pour les deux ans à venir. Et ce n'est pas sa participation remarquée au film "Podium" qui l'a fait changer. Simple il est, simple il demeure."
Cliquez sur l'extrait pour voir l'article en entier

avec Véronika Loubry et Cachou

Le Progrès-St Etienne : "au départ, on applaudit aux bons mots -ceux d'un autre- puis, au fur et à mesure, on se prit à saluer la présence du comédien. Et ce fut une drôle d'impression que de revoir Coluche à travers lui (Henri Giraud), tout en ayant sous les yeux quelqu'un qui n'était pas à proprement parler son sosie: un dédoublement de la personnalité, en quelque sorte, pas un calque. (...) Les gestes et les mimiques étaient fort bien travaillés, la voix assurée, les silences même drainaient du Colucci."
Cliquez sur l'extrait pour voir l'article en entier Le Midi Libre- Bagnols sur Cèze : "(...)et comme la dérision de Giraud et celle de Coluche sont soeurs jumelles, on a peine à déméler les productions du sosie de celle de "l'enfoiré".(...) on s'attendait, très honnêtement, à voir un Giraud racoleur, dans son hommage à Coluche. Mais force est de le reconnaître, c'est un artiste confirmé qui a foulé les planches de la Pyramide. Mieux que ça, une pointure, qui a sa place partout (nous disons bien partout) où le public peut louer un fauteuil pour rire. Si Henry Giraud est vraiment un type honnête, et rien ne permet de le révoquer en doute, alors il est bien le seul à pouvoir se targuer d'être le vrai sosie de Coluche. Et nul doute que si Michel Colucci était encore de ce monde, il lui donnerait volontiers sa bénédiction. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il apporte quelque chose."
Cliquez sur l'extrait pour voir l'article en entier Le Progrès - Bourg en Bresse : Sur la scène de la foire de Bourg-en-Bresse, retour comique et nostalgique aux années Coluche. Dans la peau du célèbre humoriste, Henri Giraud, comédien qui veut prouver qu'il est plus qu'une pâle copie. Attention, un sosie peut cacher un homme. Les sosies se suivent mais ne se ressemblent pas. (...) Dans le petit monde des sosies, il y a ceux qui se fondent dans le personnage qu'ils imitent et les autres qui parviennent à s'en détacher. Henri Giraud fait partie de cette dernière catégorie. A la fin de son spectacle, il quitte pour de bon sa salopette rayée bleu et blanc et son tee-shirt jaune et redevient lui-même. (...) A coté des reprises plébiscitées par son public, Henri met à profit le langage et l'image de Coluche pour jouer ses propres textes. (...) A mots couverts, il espère que les gens découvriront et apprécieront celui qui se cache sous le masque de Coluche.

avec Dave

Cliquez sur l'extrait pour voir l'article en entier Var Matin - Draguignan : "Si la salopette sur tee-shirt jaune n'a pas bougé d'une rayure et la voix est identique, les textes des sketches aussi célèbres que "le flic" ou l'étuduant" sont, par contre, légèrement adaptés pour coller à l'air du temps. Et permettre à ce "clone" rigolo d'apporter sa touche d'humour personnelle. Démontrant qu'il n'est pas simplement un remplaçant de luxe, mais un artiste à part entière.
Ce que le public nombreux aura bien compris en réservant un triomphe à Henri Giraud, dont l'hommage émouvant en fin de spectacle aura fait mesurer le grand vide laissé par ce comique (presque) irremplaçable."
Cliquez sur l'extrait pour voir l'article en entier Centre France La Montagne-Clermont Ferrand : "Henri Giraud possède un étonnant répertoire. Ses sketches, pour la moitié, sont des reprises conformes. Pour l'autre moitié, ils sont issus de son imagination. Sans tomber dans la copie, il a su imposer sa personnalité. Mais il est parfois difficile de faire la différence entre ce qui est de lui et ce qui vient de Coluche. (...) Son répertoire comprend un hommage touchant à Coluche, mais qui ne tombe jamais dans le mélo."

avec Olivier Lejeune

"des papes, des papes, oui mais des Panzanis" Le Dauphiné Libéré-Annecy : "Quand vous imitez une vedette de la scène, vous pouvez soit reproduire fidèlement les numéros de l'artiste, soit transformer du tout au tout son spectacle. Henri Giraud a opté à la fois pour l'un et pour l'autre: fidélité et respect au grand maître des Enfoirés, avec intonations, mimiques et réparties, mais sans excès, sans caricature. Et puis, glissés dans le texte qu'on pourrait presque réciter par coeur, des breaks, des innovations personnelles, des dialogues inattendus. Le cocktail marche bien. Pendant plus d'une heure, le public se laisse inviter dans les plus grands numéros de haute voltige de Coluche."
 

Après 19 ans de représentations, le rire et l'émotion sont toujours au rendez vous de "Tchao l'Enfoiré"

avec Eric Baert

Le Progrès-St Etienne : "(...) L'artiste connaît visiblement son répertoire sur le bout des doigts. Mieux même, il a su l'étoffer et l'actualiser. Nez rouge, salopette, lunettes rondes, il est visiblement dans son personnage. Mimiques, expressions, ton de voix, l'amuseur public a joué juste. "J'suis l'andouille qui fait l'imbécile" se complaît-il à chanter. Il a néamoins parlé de tolérance et d'intégration, mêlant sérieux et humour. Un vrai début de campagne pour candidat aux élections ! Enfin, avec un violon et des gants de boxe en mains, il a su rendre hommage au regretté Coluche."
Cliquez sur l'extrait pour voir l'article en entier La Montagne - Langeac : "(...) Henri Giraud a apporté à la soirée cabaret de l'association Arc-en-Ciel une magnifique et émouvante touche humoristique. Son truc à lui c'est sosie de Coluche. Une parodie intelligente d'un génie du rire. (...) On se fendait la gueule avec le vrai. Le sosie de Coluche n'est pas mal non plus. En témoignent les rires et applaudissements qui ont retenti (...) Henri Giraud, avec maintenant une longue carrière et une belle expérience, assume très bien son statut de sosie. Bien sûr les blagues ont été revues au goût du jour. (...) Et ça marche toujours autant? Ca délasse et on ne s'en lasse pas."
"Et je vais chantant.... the blues in Clermont Ferrand" Le Dauphiné Libéré - Grenoble : "(...) Le public comprend bien que c'est avant tout un hommage. Il (Henri Giraud) cherche autant à nous émouvoir qu'à nous faire rire. Il fait revivre la petite flamme, et il apporte sa personnalité, attachante, faite de simplicité, de vraie gentillesse et de talent. (...) Un superbe spectacle, rempli d'humour, de tendresse, de passion et de qualité."

avec les Vagabonds

  Le Progrès - Dancé : "Henri Giraud a enchanté une assemblée particulièrement chaleureuse et enthousiaste. L'artiste a pris beaucoup de plaisir à partager son émotion avec son public. (...) Henri Giraud a fait pleurer de rire petits et grands pendant plus d'une heure et demie. Un grand moment !
Cliquez sur l'extrait pour voir l'article en entier Le Dauphiné - Porcieu : "(...) Souvent copié, jamais égalé le clown trop tôt envolé ? Voire ! Coluche vit toujours dans le coeur de ceux qui le pleurent. Et lorsque Henri Giraud se glisse dans la peau du personnage, c'est comme si Coluche revenait nous faire un clin d'oeil. D'ailleurs l'ombre qu'une poursuite agite sur le fond de la scène, c'est peut être la sienne.

"D'ailleurs l'ombre qu'une poursuite agite sur le fond de la scène, c'est peut être la sienne"

Cliquez sur l'extrait pour voir l'article en entier La Nouvelle République - Saumur : "L'homme du jour : Henri Giraud.(...) C'est la belle histoire d'un mec qui était fonctionnaire"   Interview
Cliquez sur l'extrait pour voir l'article en entier

Henri vient de sortir de scène pour laisser la place à Gérard Lenorman

Le Progrès - Le Coteau : "Un vrai beau spectacle ! Un public venu en masse, un artiste bien dans la peau du personnage, des musiciens à la hauteur de l'évènement, une mise en lumière recherchée, tous les ingrédients ont été réunis pour faire du nouveau spectacle "hommage à Coluche" d'henri Giraud, une réussite. (...) "La fanfare", une oeuvre collective lors de laquelle les musiciens ont donné avec justesse la réplique à Henri Giraud, a été un moment fort (...) Le costellois a réussi son pari et contrairement à d'autres, a bien été prophète en son pays, recevant un véritable triomphe de la part d'une salle aux anges.
Comme dit Bobby : "Jésus crie et la caravane passe !" Le Journal de la Haute Marne - Joinville : "(...) Si l'entrée en matière a été de bonne qualité, la seconde a été particulièrement excellente, avec un Coluche plus vrai que nature. Dans ce rôle, Henri Giraud n'est pas seulement un sosie physiquement presque parfait. A l'image de celui qui a lancé les Restaurants du Coeur, il a montré qu'il avait le même talent pour faire rire. Et surtout pour communiquer avec le public, lequel a manifesté avec enthousiasme son plaisir.. Le rideau est tombé sur la onzième édition du Festival de La Plume verte sur un beau succès."
Cliquez sur l'extrait pour voir l'article en entier Le Dauphiné libéré - Romans: "Henri Giraud, c'est l'histoire d'un mec, copie conforme, qui a fait revivre Coluche, jeudi après midi, sur les planches du Kiosque central de la foire.(...) Il rend un vibrant hommage à l'un des plus grands humoristes français.(...) Il enchante immédiatement la foule composée de "fans" ayant rêvé de retrouver Coluche avec sa verve, ses outrances légendaires, ses éclats de rire, son impertinence. Ceux ci n'ont pas été déçus. Henri Giraud leur a offert une cure de bonne humeur mais aussi de "férocité" (...) Il a réussi le portrait de la star, (...), parodiant fort bien son humour, et surtout, dans un grand hommage à Coluche, la poésie et la générosité de celui qui créa les "Restos du coeur" (...) Henri Giraud a largement mérité les applaudissements chaleureux et les rappels du public. Tchao "Pantin", et bravo !

Conversation d'après gala avec Yves Lecoq

Cliquez sur l'extrait pour voir l'article en entier Le Pays Roannais - Charlieu : "(...) Mais le sosie de Coluche ne se borne pas à s'identifier à son modèle pour le faire revivre, il apporte à son spectacle une bonne part de création personnelle à travers de nouvelles inventions comiques que Coluche lui-même n'aurait probablement pas désavouées. Bien rodé, efficace, mené tambour battant, le spectacle "Tchao l'Enfoiré" d'Henri Giraud a remporté à Charlieu un succès mérité..."
Cliquez sur l'extrait pour voir l'article en entier

L'équipe de la tournée d'été 2005 : Mam'zelle Chloé, Olivier Villa, Fabienne Thibeault, Henri, Jean Pierre Debarbat

Le Progrès - Charlieu: "Henri Giraud ressucite Coluche. L'imitateur a étonné le public des Halles par la fidèlité à son modèle. (...) Voix, mimiques, gestes, tout est là pour rappeler le regretté Coluche et gommer l'imitation forcée.Ce qui pourrait être pathétique se révèle approprié et et familier (...)"

 

Cliquez sur l'extrait pour voir l'article en entier Le Progrès - Le Coteau : "Cinq sosies pour un triomphe. La grande soirée des sosies (...) a bien été le superbe spectacle annoncé. Les cinq artistes professionnels, avec des succès anciens et nouveaux de leurs idoles, ont conquis le public.
Cliquez sur l'extrait pour voir l'article en entier Le Journal de Saône et Loire - Marcigny : " Acclamations, applaudissements et fous rires des spectateurs ravis, ont accompagné le formidable hommage rendu par l'imitateur costellois henri Giraud à "l'enfoiré n°1". Parfait sosie de Coluche, ce grand commique connaît son répertoire sur le bout des doigts (...) Comme lui, il possède l'art de donner toute la vérité aux sketches qui demeurent présents dans les têtes (...)"

 

Avec Nicolas Peyrac

Cliquez sur l'extrait pour voir l'article en entier Le Progrès - St Jean le Vieux : "En seconde partie, il était vraiment là. Même silhouette, même voix, même intonation et même gestuelle, lui c'est Henri Giraud, plus qu'un sosie, c'est la doublure de Coluche (...)
Cliquez sur l'extrait pour voir l'article en entier

Une vraie amitié est née entre Fabienne Thibeault et Henri

Le Perche - Berd'huis : "Sosie, mais comédien avant tout. (...) Dans la loge, face à la glace, Henri Giraud s'efface derrière les traits de Coluche, le temps d'un hommage
Accueil
Retour à l'Accueil
L'Echo Républicain - Terminiers : "Il (Henri Giraud) a repris des sketches du célèbre comique, mais aa aussi interprété ses textes personnels avec le même humour décapant (...)
Cliquez sur l'extrait pour voir l'article en entier Le Progrès - Roanne : "Henri Giraud : Une tournée très piquante à La Réunion. Le sosie costellois de Coluche, de retour d'une tournèe à La Réunion, répond à nos questions, avec bien sûr l'épidémie de chikungunya en toile de fond (...)"

 

Revue de Presse dans les journaux et magazines de La Réunion cliquez ici

Avec Géo, l'animateur vedette de RFO Réunion