Accueil
Retour à l'Accueil

Participation au tournage du téléfilm "Rien dans les poches"

 

Accueil
voir le tournage de
podium

Commentaire d'Henri

"Je suis de retour de deux jours de tournage sur le plateau de "Rien dans les poches" . On a tourné deux scènes, à Paris dans le Quartier des Halles, et j'ai même donné la réplique à Emma de Caunes. Je ne sais pas ce qui sera gardé au montage, mais je sais tout ce qui est gardé dans ma tête. C'est con, je suis le seul à le voir, mais croyez moi, ça vaut le coup. Je vous laisse, je vais fermer les yeux et le regarder encore une fois"


Henri dans deux scènes du film (Images tirées du DVD sorti en février 2009)

  Henri Giraud Sosie imitateur de Coluche Rien dans les poches

LE FILM
   
Réalisé par Marion Vernoux
Produit par Alain Chabat pour Canal+  (2 x 90 mn)

Avec Emma De Caunes,
Cécile Cassel, Anaïs, Nicolas Duvauchelle, Emilie Dequenne, Alain Chabat, Elie Semoun, Lio, Stefano Cassetti

Synopsis
Première époque (1979-1992)
Marie Manikowski, 17 ans, quitte sa banlieue par le premier RER après avoir insolemment séché le bac.
Son naturel rentre-dedans et un caractère en acier trempé lui ouvrent vite les portes de la capitale. En quelques mois, elle devient une égérie des nuits parisiennes  tout en gagnant sa vie comme serveuse aux “Innocents”, un restaurant branché des Halles.
Elle tombe amoureuse du cuisinier, Maurizio, un italien réfugié en France pour fuir son passé d’activiste.
Avec Lolo, un copain musicien, elle monte un duo “ Les Poux” dont le premier (et dernier) titre fait une entrée fracassante au Top 50.
Elle attrape vite la grosse tête.
Une nuit aux Bains Douches, Marie rencontre Etienne Faber, un jeune acteur et metteur en scène à la réputation sulfureuse. C’est le coup de foudre. Mais après quelques semaines de drogue et de “sauvage passion”, Marie apprend qu’Etienne est atteint du Sida et que ses jours sont comptés. Après avoir appris sa trahison à Maurizio, elle passe le test de dépistage et apprend… qu’elle est Séronégative ET enceinte.
Elle décide de garder l’enfant.
Esther naît en mars 1985, lors de la cérémonie des Césars qui récompense le film d’Etienne à titre posthume.
Has been d’à peine 25 ans, Marie dépérit lentement mais sûrement à jouer les mères au foyer.
Maurizio la délaisse et finit par lui annoncer qu’il la quitte pour ouvrir un nouveau restaurant à Ibiza.
Marie se retrouve avec sa fille de quatre ans sur les bras.
Elle trouve un emploi de physio aux Bains Douches et plonge à plein nez dans la coke.
Sur un coup de tête, elle quitte la France pour Berlin fraîchement réunifiée, abandonnant Esther à Maurizio qui vit toujours à Ibiza.

Un an plus tard, Marie rentre de Berlin avec une nouvelle casquette : DJ.
Mère modèle le jour, clubbeuse la nuit, Marie s’installe dans un petit appartement avec Esther qu’elle essaie d’apprivoiser après cette longue séparation.
Un jour de printemps, mère et fille rencontrent Marcel, jardinier aux Buttes Chaumont. Elles tombent immédiatement sous le charme de “ce bel inconnu” qui leur offre des fleurs.

Deuxième époque (1999 – 2007)

Marie anime depuis six ans une émission branchée pour une jeune chaîne du câble.
Elle a fait une affaire en or en rachetant avec Marcel et Nader (son meilleur pote, homo-yuppie) une usine désaffectée à Montreuil.

« Pétales » la boutique-concept de Marcel installée au rez-de-chaussée de leur loft marche du feu de dieu.

Eshte
, devenue une préadolescente studieuse et secrète, adore son beau père et sa maman.
Un paradis bobo trop beau pour être vrai…
Dégoûtée par la dérive “petit malin” de l’émission, Marie démissionne en direct live lors d’un reportage sur un gala de chanteurs has been en province.
Dans la foulée, elle rencontre Pierre, noceur aussi déglingué que charmant.
Le couple Marcel/Marie survit encore quelques temps.
Esther encaisse tant bien que mal ces ultimes soubresauts.
Pierre réapparaît comme une fleur pour reconquérir Marie.
Marcel découvre le pot aux roses.
C’est la rupture.
Marie enterre le premier millénaire dans les bras de Pierre, dans une clinique de désintoxication pour alcooliques anonymes et célèbres.
Jalouse des amours de sa mère, Esther refuse tout contact avec elle et préfère prendre le parti de son beau père.
Marie gagne sa vie et paie la pension de sa fille en prêtant sa voix à des Jingle de pub.
Elle rencontre Tom, un jeune musicien dont le talent ne demande qu’à être révélé. Elle se prend au jeu et tente de l’aider à percer.
A l’issue de l’enterrement d’Agathe, sa tante (véritable pilier de la famille), Marie retombe dans les bras de Maurizio mais ne cède pas à la tentation de le suivre…
Lors d’un concert de Tom et Marie au Baron, Esther apprend par un paparazzi qu’elle est la fille cachée d’Etienne Faber. Elle vient trouver sa mère dans sa loge et lui jette toutes ses rancoeurs au visage.
En tentant de la rattraper, Marie se fait écraser et tombe dans le coma.
Quand elle en sort trois mois plus tard, elle apprend que sa fille a disparu.
Ce qu’elle ne sait pas, c’est qu’Esther est enceinte de Pierre…

 

  LE TOURNAGE
Henri a participé à deux jours de tournage, à Paris, dans le quartier des halles, rue du jour, là même où se trouvait le café des Innocents, lieu de rencontre de Marie et Maurizzio. "Les innocents" a été reconstitué dans un restaurant de la rue, face à l'église St Augustin.


Les équipes arrivent pour mettre en place le décor. Le bar "Les Innocents" va être recréé


On met la scène en place. Emma va donner la réplique à Stefano ou plutôt Marie va parler à Maurizzio. A gauche, le 1er assistant metteur en scène, Andréas, au centre, avec le manteau noir, Marion Vernoux


Ca tourne !